Algérie: la surprise militaire pour Israël? (Zoom Maghreb)

PressTV Français 1455 views
Il y a quelque temps Israël se moquait de l’armée algérienne. Or celle-ci vient ce 5 février de mettre en avant des capacités insoupçonnées en matière de cyberguerre...

Zoom Maghreb du 11 février 2020

SOURCE : PRESS TV FRANÇAIS

 

1. Première tentative de forcer l’entrée d’un camp militaire à l’aide d’un véhicule kamikaze dans l’extrême sud de l’Algérie

Pour la première fois, un véhicule piégé kamikaze a tenté de forcer le périmètre extérieur d’un détachement de l’Armée algérienne à Timiaouine, dans l’extrême sud du Sahara algérien à la frontière avec le Mali. La tentative a été mise en échec par un soldat en faction, mais l’explosion du véhicule piégé a causé sa mort. La localité de Timiaouine est située au nord-est de Tessalit au nord du Mali.

L’usage de véhicules piégés pour forcer l’entrée de camps militaires est une tactique assez redoutable qui a largement fait ses preuves au Mali, au Niger, en Syrie et en Irak. Même si c’est la première fois qu’un détachement militaire algérien est ciblé dans l’extrême sud par ce type d’attaque, l’armée algérienne connaît bien ce procédé puisqu’il a été utilisé par les groupes terroristes dans le nord de l’Algérie durant les troubles des années 90…

2. Le kremlin cautionne la diplomatie algérienne et invite Tebboune à Moscou

« Nous voyons de bonnes perspectives pour le renforcement de la coopération économique et militaro technique, la coordination pour renforcer la stabilité et la sécurité en Afrique du Nord et dans la zone sahraouie sahélienne », a déclaré le président russe.

Selon l’agence russe, RIA Novosti, c’est lors de la cérémonie de remise des lettres de créance au président de la Russie, qui a eu lieu, hier, au Kremlin que Poutine a exprimé l’espoir de voir le président Abdelmadjid Tebboune se rendre à Moscou. La cérémonie a vu la participation de 23 ambassadeurs étrangers nouvellement accrédités. Selon la tradition, Poutine a eu de brefs échanges avec chacun des diplomates. Avec le nouvel ambassadeur d’Algérie en Russie, Mohamed Chérif Kurta, le président Poutine a eu plus qu’un simple échange protocolaire. Il a livré des messages clairs signifiant que la Russie veut resserrer davantage les liens avec son partenaire traditionnel.

« Plus récemment à Berlin, j’ai eu une brève conversation avec le président, j’espère le voir en Russie », exprimant ainsi son invitation à son homologue algérien.

3. L’Armée algérienne teste en conditions réelles ses armes russes antiaériennes et de guerre électronique

À Tamanrasset, dans le sud de l’Algérie non loin de la frontière avec les pays du Sahel, l’Armée algérienne a procédé à des tirs réels avec le système antiaérien russe Buk-M2E, visant des drones comme cibles volantes, annonce un communiqué de la Défense nationale.

L’Armée algérienne a procédé mercredi 5 février à des exercices de tirs réels engageant le système antiaérien russe Buk-M2E et un drone cible Enics E95M, indique un communiqué du ministère algérien de la Défense nationale (MDN)…

4. La Tunisie compte revaloriser ses relations avec tous les pays du continent africain

Lors du 33e sommet de l’Union africaine (UA), tenu à Addis-Abeba, la Tunisie a affirmé son intention de revaloriser ses relations avec tous les pays du continent africain dans tous les domaines, selon un communiqué du ministère tunisien des Affaires étrangères, publié lundi.

Sabri Bachtobji, secrétaire d’État tunisien auprès du ministère des Affaires étrangères, chargé d’assurer l’intérim de ce ministère, a prononcé un discours à cette occasion au nom du président tunisien Kaïs Saïed.

Évoquant le dossier libyen, M. Bachtobji a souligné l’importance que la Tunisie attache à la résolution de la crise actuelle en Libye, indiquant que « la poursuite du conflit dans ce pays frère a de graves répercussions et effets sur notre pays et sur tous les pays voisins sur les plans sécuritaire, économique et humanitaire ». La Tunisie salue les résultats de la conférence de Berlin et exprime son appréciation pour toutes les initiatives visant à mettre fin à la crise, a-t-il affirmé…

5. Maroc : des milliers de manifestants contre le plan de Trump

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Rabat contre le plan du président américain Donald Trump pour résoudre le conflit israélo-palestinien, et ont appelé à boycotter les produits américains.

Brandissant des drapeaux palestiniens, les manifestants ont défilé dans le centre de la capitale aux cris de « Vive la Palestine »…

Add Comments