Niger: ce que craint l'US Army (Zoom Afrique)

PressTV Français 63 views
Des manifs anti-US et anti-France à la malienne sont-ils possibles ?

L’actualité en Afrique :

  • Tchad: la BAD accorde près de 55 millions d'euros pour contrer les effets négatifs de la COVID-19
  • RDC : la production minière épargnée par la Covid-19

  • Cameroun : le Philippin ICTSI signe son contrat de concession pour la gestion du terminal polyvalent du port de Kribi

 

Les analyses de la rédaction :

  • Niger: ce que craint l'US Army 

L'Ambassadeur des États-Unis d’Amérique rend visite au Président de l'Association Islamique du Niger

Qu'est-ce que peut bien vouloir L'Ambassadeur des États-Unis d’Amérique du Niger, M. Eric P. Whitaker, au nouveau Président de l’Association Islamique du Niger (AIN) et Imam de la Mosquée de Grandes Prières de Niamey, Cheikh Djibril Soumaila Karanta?

Ce jeudi 30 juillet 2020, l'Américain s'est rendu chez l'imam pour une visite de courtoisie.

La presse nigérienne a ainsi indiqué sans trop convaincre que cette visite s'inscrit dans le cadre de rencontre avec « toutes les couches de la population nigérienne ». C'est à cette même population que l'Amérique impose une occupation militaire depuis 2017. En effet, c'est au Niger que les USA ont implanté la plus grande base de drone au monde, avec en toile de fond la chasse systématique de civils sous prétexte de devoir lutter contre le terrorisme. Un terrorisme qui soit dit en passant est nourri, financé et organisé par cette même Amérique et ses acolytes « otaniens ». 

L’ambassadeur Whitaker s'est payé le luxe de se rendre chez l'imam allant même jusqu'à se hasarder de lui souhaiter une « bonne Aïd Al-Adha», c’est que l'Amérique a peur.

Au Mali, un des plus grands pays du Sahel, foyer du réveil anti-occupation occidentale la religion a pris de court cette même occupation en mobilisant des foules entières qui réclament le départ des forces étrangères. Prise de panique la France a tenté de dénaturer ce mouvement en remplaçant Barkhane dégage ! par IBK dégage! … Mais l'Ouest africain est infiniment plus intelligent que les Blancs ne le croient. En fait, l'Ambassadeur US au Niger ne semble n'être venu que pour mettre en garde l'imam Karanta contre toute volonté de reproduire le modèle Dico malien au Niger.

Écoutons l'Américain :

« Parce que "nous croyons que la foi joue un rôle essentiel dans chaque société", "les personnes de conscience et de foi jouent un rôle inestimable dans nos communautés", notamment "en aidant les gens à mieux comprendre leur foi, tout en étant un modèle pour les fidèles". »

Ces rodomontades trahissent une profonde crainte de voir le peuple nigérien se soulever comme les Maliens et dire non pas Issoufou dégage, mais « Que les USA dégagent ! ».

  • Gaz : Total sécurise un méga-projet dans le GNL au Mozambique

Daech a accompli sa mission... Le Mozambique, qu'un qualifie de « Qatar africain » en raison de ses riches ressources gazières, ouvre grand ses portes aux pilleurs occidentaux. Après s’être emparés des régions les plus riches en gaz du pays, les terroristes daechistes poussent l'État dehors afin que Total et Cie les remplacent.

En effet, Total sécurise un méga-projet gazier au Mozambique. Le géant du pétrole et de l'énergie a signé l'accord de financement externe du projet Mozambique LNG, pour un montant de 14,9 milliards de dollars. Ce projet - premier développement à terre d'une usine de gaz naturel liquéfié (GNL) du pays - comprend le développement des champs de Golfinho et d'Atum, situés dans la concession Offshore Area 1, et la construction de deux trains de liquéfaction d'une capacité totale de 13,1 millions de tonnes par an.

Le projet, qui représente un investissement total de 20 milliards de dollars, sera financé à hauteur de 14,9 milliards par des prêts directs et des prêts garantis octroyés par 8 agences de crédit à l'exportation, par 19 banques commerciales et par la Banque africaine de développement. Il s'agit du plus grand financement de projet jamais réalisé en Afrique.

Add Comments