L’armée de terre algérienne aurait reçu 60 véhicules de combat russes Terminator-2

PressTV Français 177 views
Maghreb Press du 27 juin 2020

SOURCE : PRESS TV FRANÇAIS

 

  • Algérie

-L’armée de terre algérienne aurait reçu 60 véhicules de combat russes Terminator-2

La Russie a livré «60 blindés» de défense antichar BMPT-72 Terminator-2 à l’Algérie dans le cadre d’un contrat incluant «des centaines» de véhicules de ce type, a rapporté le site algérien d’information militaire Menadefense. Auparavant, l’armée algérienne avait réceptionné un simulateur de pilotage de ce blindé.

Dans le cadre de son plan de renforcement de la puissance de feu de ses unités blindées, l’Armée nationale populaire (ANP) algérienne vient de réceptionner un premier lot d’une commande de BMPT-72 Terminator-2, indique le site d’information militaire Menadefense. Cette première livraison intervient dans le contexte de la visite à Moscou du chef de l’état-major de l’ANP par intérim, le général-major Saïd Chanegriha, pour assister aux festivités du 75e anniversaire de la Victoire sur le nazisme.

Le média affirme que l’ANP a reçu «60 BMPT-72 Terminator-2» dans le cadre de cette première livraison. Il y a quelques mois, la Russie lui avait livré «un simulateur pour faciliter la transition des tankistes et des tireurs sur ce blindé», a-t-il précisé.

«Selon nos informations, plusieurs centaines de BMPT-72 Terminator-2 sont actuellement en cours de fabrication pour l’ANP», a ajouté Menadefense.

La Russie a été le partenaire de l’Algérie durant les années 2000 dans son effort de remise à niveau de son armée, frappée par un dur embargo durant les années 1990 en raison de la décennie noire de terrorisme.

L’ANP, qui a modernisé ses unités avec des armements ultrasophistiqués de fabrication russe tels que les systèmes antiaériens S-300, envisage de renforcer son Armée de l’air avec des avions de combat de dernière génération.

Source: Sputnik

-En réponse au projet marocain : l’Algérie va construire une base militaire près de la frontière avec le Maroc

L’Algérie s’apprête à lancer un projet de construction d’une base militaire à l’Ouest du pays, près de la frontière avec le Maroc, a appris ce mardi TSA de source sûre. Le projet, dont on ignore les détails, intervient en réponse à la récente initiative marocaine de construire une base militaire non loin des frontières algériennes.

Pour les Algériens, le projet marocain est clairement dirigé contre l’Algérie. Et contrairement aux affirmations de Rabat, il ne s’agit pas d’une simple caserne mais bien d’une base militaire qui s’étend sur 23 hectares.

Le projet, mené avec l’aide des Israéliens, est destiné à accueillir des structures d’espionnage électronique, selon la même source. La base marocaine se trouve à seulement 37 kilomètres de la frontière algérienne.

Le projet de base marocaine a été révélé en mai par les médias. Mais l’armée marocaine a démenti, le 30 mai, la construction d’une « base militaire » près de sa frontière avec l’Algérie, affirmant qu’il s’agit seulement d’une « petite caserne à vocation d’hébergement de troupes ».

Source: Tsa-algerie.com

-L’Algérie réussira-t-elle à éviter la guerre entre l’Égypte et l’Éthiopie?

Si la présidente éthiopienne a jugé nécessaire de prendre langue avec son homologue algérien, c’est que la crise entre l’Éthiopie et l’Égypte est à son paroxysme. En effet, les armées des deux pays se tiennent prêtes pour tout imprévu et la guerre de l’eau risque d’éclater à tout moment. L’Égypte est sur plusieurs fronts tandis que l’Éthiopie tient à remplir son barrage, et cela risque sinon assécher du moins réduire considérablement le débit du Nil côté égyptien.

Comme pour la Libye, l’Algérie œuvrera sans aucun doute à inviter les deux parties au dialogue pour éviter d’envenimer la situation dans un contexte marqué par une instabilité mondiale rarement égalée. «Rien ne va plus depuis l’apparition de la pandémie du Covid-19 et les mesures draconiennes prises par la majorité des gouvernements à travers le monde pour en limiter les dégâts déjà considérables», notent des sources proches du dossier. «Cette phase d’après-confinement risque d’être fatale pour l’ensemble de l’humanité qui fait face aux conséquences dramatiques des mesures drastiques qui ont ruiné le monde, paralysé l’économie, provoqué des banqueroutes en série et augmenté le chômage de façon exponentielle», expliquent ces sources, qui soulignent que «de nouveaux conflits vont venir se greffer à cette situation alarmante».

Source: Algeriepatriotique.com

  • Maroc

-Le Maroc a signé une commande portant sur 24 hélicoptères d’attaque AH-64E Apache

En novembre 2019, l’agence américaine chargée des exportations d’équipements militaires américains [Defense Security Cooperation Agency – DSCA] avait recommandé au Congrè d’autoriser la vente de 36 hélicoptères d’attaque AH-64E Apache au Maroc, pour un montant potentiel de 4,25 milliards de dollars.

Outre la livraison des appareils, cette somme couvrait également la fourniture aux Forces royales Air marocaines de 79 moteurs T700-GE-701D, 36 capteurs d’acquisition de cible AN/ASQ-170, des systèmes de vision nocturne, des dispositifs d’auto-protection et plus de 600 missiles air-sol Hellfire.

Un peu plus de six mois plus tard, Boeing a annoncé avoir signé un contrat portant sur livraison au Maroc de 24 AH-64E Apache, dans le cadre du disposif FMS [Foreign Military Sales]. « Il s’agit d’une nouvelle étape dans notre long partenariat avec le Royaume du Maroc », a commenté Jeff Shockey, un haut responsable de l’industriel américain. « La demande mondiale concernant le modèle ‘Apache’ augmente et nous sommes fiers de fournir cette capacité de pointe au Maroc », a-t-il ajouté.

Source: Opex360.com

-Le Maroc s'apprête à recevoir son premier système de défense anti-aérienne à longue portée, le FD-2000B, acquis par Rabat auprès de la société exportatrice China Precision Machinery Import-Export Corporation (CPMIEC).

Le Maroc s'apprête à recevoir son premier système de défense anti-aérienne à longue portée, le FD-2000B, acquis par Rabat auprès de la société exportatrice China Precision Machinery Import-Export Corporation (CPMIEC).

Fabriquée par le Chinois CPMIEC sur la base du système de défense anti-aérienne HQ-9B de l'armée chinoise, la première batterie du système FD-2000B sera réceptionnée par le Maroc d'ici la fin de l'année. Elle permettra au royaume de renforcer sa défense aérienne.

Selon le média spécialisé Defensa, il s'agit du FD-2000B, la version commerciale exportable du système de défense anti-aérienne HQ-9B de l'armée chinoise, pour laquelle le Maroc a montré un grand intérêt depuis 2012.
«L'accord final a été conclu sans être rendu public en 2016, le Maroc a acheté quatre batteries du système de défense anti-aérienne FD-2000B. La première batterie devrait être livrée d'ici la fin de l'année en cours ou début 2021», précise-t-on. Le développement de l'infrastructure nécessaire pour accueillir cette première plateforme est déjà entamé, tout comme le processus de formation avancée pour faire fonctionner le système au sein des forces armées marocaines.
Source: Yabiladi.com

  • Tunisie

-Présentation à Kaïs Saïed d'un véhicule blindé anti-mines fabriqué dans les ateliers de l'armée

L’Armée Nationale célèbre, ce mercredi 24 juin 2020, son 64ème anniversaire. Un hommage lui a été rendu à l’occasion de cette grande journée lors d’une cérémonie organisée en présence du président de la République, Kaïs Saïed, qui est aussi le Chef des armées. Accompagné par le ministre de la Défense, Imed Hazgui, le président s’est rendu à la base militaire de L’Aouina pour rencontrer les soldats et les unités de l’Armée Nationale.
C’était, aussi, l’occasion pour découvrir le tout premier véhicule blindé fabriqué par les soins de l’Armée Nationale. Un magnifique et robuste véhicule capable de résister aux explosions minières.
C’était, dans ce même contexte, l’occasion pour le Chef de l’État de découvrir les différents autres équipements militaires issus du savoir faire tunisien.

Source: Realites.com.tn

Add Comments