Ville complètement rasée après deux jours d'émeutes à Minneapolis 

PressTV Français 86 views
Après la mort d’un Afro-américain de 46 ans à Minneapolis, capitale de l’État américain du Minnesota, la situation est apocalyptique! 

SOURCE : PRESS TV FRANÇAIS

Après la mort d’un Afro-américain de 46 ans à Minneapolis, capitale de l’État américain du Minnesota, la situation est assez tendue deux jours après les faits. 

Pour la deuxième nuit consécutive, des manifestations se sont déroulées en fin d’après-midi à Minneapolis, où de la fumée s’élevait encore de bâtiments incendiés lors d’échauffourées entre la police et les habitants indignés par le meurtre d’un Noir américain, George Floyd, par la police. 

Plusieurs villes américaines dont Los Angeles, capitale de l’État de Californie, sont toujours le théâtre de manifestations antiracisme. 

Filmée par une passante, une vidéo de l’arrestation montre un agent de police plaquer au sol George Floyd en gardant pendant de longues minutes son genou sur son cou. On y voit la victime geindre et répéter « Je ne peux pas respirer ». L’agent Derek Chauvin, un Blanc, lui répond de rester calme. Un second policier tient à distance les passants qui commencent à s’emporter, alors que l’homme appréhendé ne bouge plus et semble inconscient.

 

Violence policière aux USA : 1000 personnes tuées par an

La police américaine tue un millier de personnes par an.

Les manifestants contre les violences policières visant les Noirs portaient des pancartes sur lesquelles étaient écrits « La vie des Noirs est également importante » et « Arrêtez de tuer les Noirs ».

Au Minnesota, plusieurs postes de police et des véhicules ont été la cible d’attaques des manifestants. 

À Los Angeles, des manifestants ont pris d’assaut deux voitures de patrouille de la police sur l’autoroute 110. Certains manifestants ont brisé les vitres de deux véhicules de la police, grimpant sur le capot. Un manifestant a également brisé la lunette arrière de l’une des deux voitures de police en lançant une planche à roulettes sur la lunette arrière.

Les voitures de la police ont tenté de quitter les lieux des manifestations malgré le blocage des routes. Le mouvement soudain de l’une des voitures a cependant fait tomber un manifestant qui était sur le capot.

La chaîne de télévision locale NBC 4 basée en Californie a par ailleurs rapporté que l’homme avait été transporté à l’hôpital par des pompiers. 

Add Comments