Arabie: Patriot part, S-400 arrive...?

PressTV Français 1449 views
« La tentative de Washington de ramener l’Arabie saoudite à la raison en vue de stabiliser les prix du pétrole lui “coûtera un sérieux problème”.

Au sommaire :

1-Oui, Covid-19 est une arme américaine !

Les États-Unis d’Amérique ont mis fin, vendredi 8 mai 2020, un projet de résolution porté par la Tunisie et la France sur la pandémie de Covid-19.

« Négocié laborieusement depuis près de deux mois, le texte vise principalement à soutenir un appel à un cessez-le-feu du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterre, lancé le 23 mars pour faciliter la lutte contre la maladie dans les pays en crise ou en guerre », écrit Le Point.

Pourtant, jeudi 7 mai, « les Américains avaient donné leur accord », indiquent des négociateurs sous couvert de l’anonymat.

Selon la « dernière version du projet » obtenue par l’AFP faisait mention d’une « cessation des hostilités » et d’une « pause humanitaire pendant 90 jours » pour faciliter l’aide aux populations les plus éprouvées, « une coordination renforcée » entre membres de l’ONU.

Mais ce qui a le plus poussé les Américains à s’opposer au texte, c’est cette mention stipulant « la nécessité urgente de soutenir tous les pays comme les entités pertinentes du système des Nations unies, y compris les agences de santé spécialisées ». Or, il faut rappeler que les États-Unis ont claqué la porte de l’OMS dont ils accusent d’être « laxiste » envers la Chine concernant la pandémie de Covid-19.

Source : www.webmanagercenter.com

2-Arabie : Patriot part, S-400 arrive...

L’agence de presse arabe AMN rapporte que les États-Unis d’Amérique ont entamé un retrait à grande échelle de leurs propres systèmes de défense aérienne et de défense antimissile d’Arabie saoudite, essayant de faire pression sur Riyad pour stabiliser les prix du pétrole. Riyad a déjà préparé une réponse beaucoup plus difficile pour Washington - l’acquisition probable des systèmes de défense aérienne russes S-300 ou S-400, ou l’acquisition de systèmes de défense aérienne similaires en provenance de Chine.

« Les États-Unis retirent 4 batteries Patriot d’Arabie saoudite en plus des dizaines de soldats qui ont été envoyés là-bas après des tirs de roquettes sur des installations pétrolières l’année dernière. Les responsables ont ajouté que les États-Unis avaient retiré deux escadrons d’avions militaires et envisageaient de réduire la présence navale américaine dans le golfe Persique. Selon des sources de journaux, la réduction des capacités militaires américaines en Arabie saoudite est basée sur des estimations selon lesquelles l’Iran ne représente plus une menace directe pour les intérêts stratégiques des États-Unis dans la région. De leur côté, des sources ont déclaré à The Hill American media que les États-Unis réduiraient le nombre de batteries Patriot en Arabie saoudite de 4 à 2 et que deux autres batteries seraient retirées d’un autre pays de la région  ».

Étant donné que les rebelles yéménites frappent régulièrement avec des missiles balistiques et des drones kamikazes sur des cibles situées sur le territoire de l’Arabie saoudite, les experts estiment que Riyad peut conclure de toute urgence des contrats pour l’achat de systèmes de défense antiaérienne et antimissile chinois ou même russes.

« La tentative de Washington de ramener l’Arabie saoudite à la raison lui aura valu un très gros problème. Riyad ne tolérera pas un tel comportement de la part des États-Unis et achètera immédiatement d’autres moyens de défense aérienne et de défense antimissile - la principale question est de qui. De plus, les actions américaines sapent la sécurité de ses propres bases militaires, sur lesquelles les Husites, soutenus par l’Iran, pourraient bien frapper. », précise le spécialiste.

Il convient de préciser qu’il y a environ un mois, selon certaines informations, Riyad envisageait déjà activement la possibilité d’acquérir des systèmes de défense aérienne/antimissile de Russie et de Chine, mais aucune déclaration officielle n’avait été faite à cet effet.

Source : PressTV et avia-pro.net

3- Covid-19 : les gilets jaunes déguisés en masques jaunes

Les atteintes aux libertés publiques et au droit du travail imposées depuis le confinement ont provoquent des réactions.

Sur Facebook, circule contre le port obligatoire du masque instauré dans certaines villes l’idée d’une fabrication artisanale de masque, en tissu jaune fluo.

Source : www.parisdepeches.fr

4-Coronavirus : vers la disparition totale de l’épidémie en Iran

« Avec 51 décès enregistrés au cours des dernières vingt-quatre heures, le nombre de victimes du Covid-19 s’élève à 6 640 en Iran », a annoncé dimanche le porte-parole du ministère iranien de la Santé, Kianouch Jahanpour. Le bilan quotidien de nouveaux cas d’infection a également diminué atteignant 1.399.

Le nombre de cas confirmés officiellement, qui inclut les décès et les guérisons, est de 107 603.

Selon les rapports, 86 143 malades atteints de Covid-19 ont été guéris à ce jour dans le pays et ont quitté l’hôpital, ce qui représente environ 80 % des patients touchés par le virus mortel.

« Au total, 556 699 tests de diagnostic du Covid-19 ont été effectués dans 126 laboratoires du pays », a-t-il encore annoncé.

Source : IRNA

Add Comments